filoulaterre

Lèves-toi, debout Lèves-toi pour tes droits Lèves-toi, debout N'abandonne pas le combat

filoulaterrienne: SADE

 Date de naissance : 16 janvier 1959
Âge de Sade : 56 ans
Signe astrologique : Capricorne
Métiers : chanteuse, styliste
Où est née Sade : Angleterre

Biographie de Sade

Helen Folasade Adu alias Sade est née le 16 janvier 1959 à Ibadan au Nigeria. Naturalisée britannique, son nom Sade signifie « Gloire couronnée ». Passionnée de dessin, d’art et de mode, Sade quitte le cocon familial à 17 ans pour devenir styliste. Étant choriste du groupe « Funk-latino Arriva » elle constitue un trio avec Stuart Matthewman et Paul Denman les musiciens du groupe Funk et lance le groupe Sade. Leur premier album « Diamond Life » reçoit le Grammy Award de la révélation de l’année 1984. En 1994, Sade marque une pause dans sa carrière pour se consacrer à sa famille. Elle fera un retour en 2000 avec un nouvel album, « Lovers Rock ». Après une absence de dix ans, Sade revient en 2010 avec l’album « Soldier Of Love ». En 2011, elle sort « The Ultimate Collection ».

Actualite de Sade

Photos de Sade

 

Albums de Sade

tous les albums de Sade

 Sur la bio de Sade , nous vous informons sur l’age de Sade , sa date de naissance, son métier, son signe astrologique, le poids et la taille de Sade , ainsi que ses mensurations. On vous informe si Sade a fait de la chirurgie ou si cette star a un tatouage. Vous pouvez retrouver le site officiel de Sade , ainsi que les blogs, skyrock et fansite de Sade .
Sade  photos

https://www.youtube.com/watch?v=E4DjGecM-Fs

Sade – By Your Side ( clip) :  https://www.youtube.com/watch?v=C8QJmI_V3j4
Sade – Smooth Operator 1984:  https://www.youtube.com/watch?v=sOI8ae3Lub8
Sade – Jezebel : https://www.youtube.com/watch?v=_qTsxMS2PpA
Sade – Kiss of Life (Live) 2011

Mise en ligne le 20 févr. 2009
  • Musique

    • « Jezebel » de Sade ( •
https://www.youtube.com/watch?v=_qTsxMS2PpA

Sade Adu

Sade – Diamond Life (Full Album):

https://www.youtube.com/watch?v=OOxiKv2gC1M

Sade – No Ordinary Love (Official live):

https://www.youtube.com/watch?v=L-6OMf1bTGs

Description de cette image, également commentée ci-après

Sade en Allemagne en 2011;

Sade – Cherish The Day (live):  https://www.youtube.com/watch?v=c6vh3jluqxE

 
Surnom Sade
Nom de naissance Helen Folasade Adu
Naissance 16 janvier 1959 (56 ans)
Drapeau du Nigeria Ibadan, Nigeria
Activité principale Auteur-compositrice-interprète, arrangeur, réalisatrice artistique
Genre musical Smooth jazz, soul, jazz, R&B, quiet storm, soft rock
Années actives Depuis 1980
Labels Portrait/CBS Records
Epic/Sony Music Records
Influences Astrud Gilberto
Julie London
Nina Simone
Site officiel www.sade.com

Sade Adu OBE (prononcé /ʃa.de a.du/), de son véritable nom Helen Folasade Adu, (née le 16 janvier 1959 à Ibadan au Nigeria) est une auteur-compositrice-interprète de musique soul et jazz naturalisée britannique. Elle fait partie du groupe Sade depuis 1983.

Son œuvre est associée aux courants du smooth jazz et du jazz vocal.

Sade – Kiss of Life: https://www.youtube.com/watch?v=BvcNtoHwd6Y

Biographie

Helen Folasade Adu, alias Sade, naît le 16 janvier 1959 à Ibadan au Nigeria de Bisi Adu (nigérian) et de Anne Hayes (britannique). Son nom Sade signifie « couronnée de Gloire ». Elle a 3 ans quand ses parents se séparent et que sa mère quitte le Nigeria avec ses deux enfants pour s’installer à Colchester (Essex), près de Londres.

Fière de ses origines africaines, elle se passionne pour la musique afro-américaine. Ses idoles et ses influences artistiques et musicales sont Curtis Mayfield, Billie Holiday, Nina Simone, Al Green, Marvin Gaye et Aretha Franklin.

Passionnée de dessin, d’art et de mode, elle quitte le cocon familial à 17 ans pour s’installer dans le quartier de Camden Town de Londres. Elle suit les cours du Central Saint Martins College of Art and Design où elle étudie la mode pour devenir styliste pour homme et devient mannequin et créatrice de mode. Parallèlement à sa carrière de styliste, elle accepte en 1980 de suivre des amis qui ont monté le groupe funk-latino Arriva et qui cherchent désespérément une chanteuse.

En mai 1981, elle participe à l’Axiom Show de New York où elle présente ses créations de mode. Elle y rencontre trois personnes capitales pour sa carrière : sa secrétaire particulière Rhonda Paster, sa photographe et consœur du Saint Martins College of Art, Melissa Caplan, et le journaliste Robert Elms.

De retour à Londres, elle rejoint le groupe Funk Pride comme choriste. Elle y rencontre son futur guitariste/saxophoniste Stuart Matthewman et son futur bassiste Paul Denman. Elle compose alors ses premiers morceaux qu’elle interprète, avec quelques standards de jazz (Cry Me a River ou Why Can’t We Live Together), en première partie de Pride.

Le trio constitué de Sade Adu, Stuart Matthewman et Paul Denman recrute en 1983 le joueur de clavier Andrew Hale et lance le groupe Sade, qui porte le prénom de la chanteuse, et signe un contrat avec le label Epic Records.

À 24 ans, Sade imprime sa marque à son groupe avec ses propres compositions et un son novateur inspiré de la soul et du rhythm and blues. Le premier album du groupe, Diamond Life, entre dans le Top Ten britannique, dopé par les singles Smooth operator et Hang on to your love. En France, Le grand public la découvre dans Les Enfants du Rock qui lui consacre une émission spéciale produite et présentée par Childéric Muller. Salué par le public et les critiques, le groupe reçoit le Grammy Award de la révélation de l’année 1984.

En 1985, Sade enregistre l’album Promise avec les singles Never as good as the first time et The sweetest taboo. Le groupe remporte l’an suivant le Grammy Award du meilleur nouvel artiste de l’année 1986 puis signe son troisième album en 1988, Stronger Than Pride, avec les titres Paradise et Keep Looking. Après quatre ans d’absence, elle réapparaît en 1992 avec l’album Love Deluxe qui contient les hits No Ordinary Love, Feel No Pain et Pearls. Elle marque alors une pause dans sa carrière pour se consacrer pleinement à son couple et à son enfant. Son Best of, The Best of Sade, paru en 1994, se vend à 4 millions d’exemplaires dans le monde.

Après quasiment huit ans de silence et une semi-retraite en Espagne, Sade revient en 2000 avec un nouvel album, Lovers Rock. Ses musiciens Stuart Matthewman, Paul Denman et Andrew Hale ont participé entre-temps à d’autres aventures musicales. Deux ans plus tard, Sade sort un album et un DVD live, Lovers Live.

Avec 50 millions d’albums vendus, son groupe fait partie du Top 100 des meilleures ventes d’albums dans le monde1. Paradoxalement, Sade Adu cultive la discrétion et n’apparaît que très peu à la une des journaux ou sur les écrans de télévision (« Je ne suis pas solitaire, mais je préfère passer du temps avec les gens qu’avec les journalistes » ; « Je n’aime pas les interviews, c’est comme raconter sa vie à quelqu’un d’inconnu dans un bus »). Elle passe son temps avec ses amis, sa famille, son enfant, et se tient à l’écart du show-business.

Après une absence de dix ans, Sade revient en 2010 avec l’album Soldier of Love.

Composition du groupe Sade

Discographie

Sade (19/21) – By Your Side:  https://www.youtube.com/watch?v=cBT3_EX6Q2o

Albums

Compilations

Albums Live

Albums de remixes

Concerts en DVD

  • 2000 Life promise pride love
  • 2000 Sade Live
  • 2002 Lovers live
  • 2012 Bring me home – Live 2011 DVD/CD (Epic)
Sade interview : Extreme Close-Up:  https://www.youtube.com/watch?v=kQIVCdhrvts
Alicia K
Sade • live Brasil (No Ordinary Love):
Alicia Keys and Sade – Love Stronger than Pride: https://www.youtube.com/watch?v=TvTLEE7b-y4
Sade • live Brasil (No Ordinary Love):   https://www.youtube.com/watch?v=ITr6TP2UP7s
Sade – Soldier of Love: https://www.youtube.com/watch?v=IR5_rTCi-Bo

Notes et références

  1. (en) « Sade slinks back into the charts after a 17-year exile » [archive], Times Online,‎ 2 janvier 2010 : « Famed for hits such as Your Love is King, the Nigerian-born Sade Adu sold 50 million records worldwide »

Liens externes

Sade, la chanteuse la mieux payée du monde en 2015  Par Valérie Heinz

Dernière mise à jour le 6 mars 2015

Sade
Sade se classe en tête des chanteuses les mieux payées en 2015, selon le magazine People With Money.
Sade »

À l’une

L’année ne fut pas facile pour la chanteuse mais les millions d’euros engrangés seront une douce consolation. Sade, 56 ans, dominerait largement le classement des « chanteuses les mieux payées en 2015 » avec des revenus estimés à près de 96 millions d’euros.

Correctif 6/03/2015 : Il semblerait que cette rumeur soit infondée. (en savoir plus)

Le grand retour de Sade

En 2012 la carrière de la chanteuse semblait au point mort. Le retour au sommet en est d’autant plus spectaculaire. Selon le magazine économique américain People With Money et sa très attendue liste des « chanteuses les mieux payées du monde » publiée jeudi (5 mars), Sade aurait amassé entre les mois de février 2014 et février 2015 la prodigieuse somme de 96 millions d’euros, sonnants et trébuchants. Une hausse de quasiment 60 millions par rapport à l’année précédente, de quoi lui remonter le moral.

À combien s’élève la fortune de Sade?

Pour établir son classement, le magazine People With Money tient compte des gains directs mais également des revenus issus des partenariats publicitaires, des royalties et tout autre investissement.

D’après les calculs, la chanteuse-entrepreneuse pèserait près de 275 millions d’euros. Outre ses gains professionnels elle devrait son immense fortune à de judicieux placements boursiers, un patrimoine immobilier conséquent et le très lucratif contrat publicitaire avec les cosmétiques CoverGirl. Elle possèderait également plusieurs restaurants à Londres (dont la chaîne « Chez la grosse Sade »), un club de Football à Ibadan, et serait également impliquée dans la mode adolescente avec une ligne de vêtements « Sade Séduction » ainsi qu’un parfum « L’eau de Sade », autant de succès financiers.

Cette première place était très attendue par les fans de Sade qui n’osaient plus espérer ce retour triomphal sur le devant de la scène.

© 2015 MédiaMass via AMP™ Tous droits réservés. Reproduction interdite (même avec autorisation).

Absente des scènes françaises depuis 1995, la chanteuse a lancé sa tournée d’adieu le 29 avril, à Nice. Nous y étions.

De mémoire de Jackie Lombard, la productrice des stars, rarement les choses n’avaient été aussi faciles. Sade Adu n’a fait aucune promotion pour sa nouvelle tournée, la première en Europe depuis seize ans. Aucune radio, aucune télévision, aucune rencontre avec la presse. Depuis un mois, la chanteuse britannique répétait tranquillement au palais Nikaïa de Nice. Et ce vendredi 29 avril, la salle affiche complet : 6 000 personnes, une moyenne d’âge de 40 ans, la génération de ceux qui ont roulé leur première pelle sur « Smooth Operator », son premier tube paru en 1984. Depuis 2000, Sade avait quasiment fait vœu de silence. Et puis, l’an passé, sans ramdam promotionnel, le groupe s’est reformé et a publié « Soldier of Love », un sixième album élégant, un brin ennuyeux, sans tubes, mais toujours porté par la voix sublime de la chanteuse. Alors, si Sade s’est lancée dans un nouveau tour du monde à 52 ans, c’est pour une seule raison : sa fille de 16 ans ne l’avait jamais vue en concert. Pour elle et rien que pour elle, elle a accepté de repartir sur les routes, entourée de ses trois camarades de jeu et de cinq musiciens additionnels. Et ne montera plus jamais sur scène une fois la tournée terminée.

Sa voix est intacte

Le show démarre d’une manière militaire. La scène en plan incliné est vierge. Elle sort d’une trappe, marchant au pas, et attaque « Soldier of Love ». Sa voix est intacte, berçant ­immédiatement l’assistance, ravie. Pas besoin d’échauffement ou de mise en bouche, non, le groupe sait exactement comment faire tourner la ­machine. Il y a du Massive Attack dans les nouveaux arrangements, mais dès qu’il s’agit des tubes, rien ne change. Le saxo revient en force, les synthétiseurs aussi. Sade ne s’éloigne pas des années 80, au contraire, elle les ­réplique à l’identique. « Your Love Is King » fait chavirer la foule, dès le deuxième titre. Pour « Smooth Operator », la scène se transforme en cabaret américain, avec écran géant en noir et blanc. Sade porte un pantalon moulant et des créoles immenses. Classe. Peu communicative, elle ne s’essaie pas aux ­effusions d’amour avec son public. La sobriété a toujours été sa marque de fabrique. Presque un peu trop, parfois, car à mi-parcours l’enchaînement de ballades devient un poil rasoir. L’émerveillement des premières chansons s’estompe. Et Sade s’enferme dans un train musical plan-plan. Le public, néanmoins conquis, l’ovationne comme il se doit au bout de deux heures de show. D’ici à ses prochains concerts français, la sculpturale ­chanteuse aura largement ajusté son show, promet son entourage. Histoire de partir sur une note haute…

« The Ultimate Collection » (Epic/Sony­Music). En concert le 17 mai à Paris (Bercy) et le 20 mai à Amnéville (Galaxie).

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :