filoulaterre

Lèves-toi, debout Lèves-toi pour tes droits Lèves-toi, debout N'abandonne pas le combat

filoulaterrienne: Imany

IMANY – PRAY FOR HELP – Réservoir bleu:

Imany : Concert à Manosque

https://www.youtube.com/watch?v=Rka7ONk7T9I

 Description de cette image, également commentée ci-après

Imany au concert pour l’égalité de SOS Racisme, le 14 juillet 2011

 

IMANY – Please and Change (Clip Officiel):

https://www.youtube.com/watch?v=Z-IQGpn-ZFI

IMANY – Slow Down (Live):

https://www.youtube.com/watch?v=sPvqo6QliaY

Nadia Mladjao1, dite Imany, est une chanteuse et ancienne mannequin française, née le 5 avril 19792 à Martigues3.

Genre musical Folk, soul, blues
Années actives Depuis 2008
Labels Think Zik !
Site officiel www.imanymusic.comhttps://twitter.com/imanyofficielhttps://www.facebook.com/imanymusic

Biographie

Nadia Mladjao est née au sein d’une famille de dix enfants d’origine comorienne, d’un père pompier dans l’armée de l’air française1, alors affecté à la base aérienne d’Istres. Elle effectue une scolarité en internat4. Engagée à l’âge de 17 ans par une agence de mannequins, elle part pour New York deux ans plus tard, avec un contrat de trois mois pour Calvin Klein; elle reste finalement sept ans aux États-Unis. C’est durant son séjour à New York qu’elle attrape « le virus de la musique » en écoutant Talkin’ ‘Bout a Revolution de Tracy Chapman, qui lui donne envie de tenter sa chance comme chanteuse5. Elle commence à l’époque à prendre des cours de chant et à écrire des textes6. Lassée de « faire le cintre », elle arrête sa carrière de mannequin et, après des rencontres infructueuses avec des producteurs aux États-Unis, rentre en France et débute en 2008 sur les scènes parisiennes. À l’occasion d’un passage au Sentier des Halles7, elle fait la connaissance de Malik Ndiaye, déjà producteur d’Ayọ et Grace, qui l’aide à lancer sa carrière4. Ses parents ne sont, dans un premier temps, « pas franchement ravis » de cette vocation musicale, mais finissent par lui apporter leur soutien5.

Ayant choisi comme nom de scène Imanyfoi ou espoir en comorien – elle écrit ses chansons en anglais, langue qui, pour l’écriture, lui vient « plus naturellement » que le français8, et débute en faisant les premières parties d’artistes comme Angie Stone, Wasis Diop, Anthony Hamilton, Hocus Pocus, Sly Johnson et Ben l’Oncle Soul9,10.

Admiratrice de Tracy Chapman, Nina Simone et Lauryn Hill, elle refuse le style musical R’n’B que lui proposent certains producteurs11 et privilégie des inspirations soul, folk et blues1.

Son premier EP, Acoustic Sessions, sort sur les plateformes de téléchargement légal à la fin 20109. En mai 2011 sort son premier album, The Shape of a Broken Heart, dont les ventes lui valent d’être certifié disque de platine, notamment grâce au succès de son premier single, You will never know11,12.

En 2013, la chanteuse écrit et compose la bande originale du film Sous les jupes des filles réalisé par Audrey Dana.

Récompenses et nominations

Discographie

Albums

Bande originale de film

EP

  • 2010 : Acoustic Sessions

Singles

  • 2011 : You Will Never Know
  • 2012 : Please And Change

Notes et références

  1. a, b et c Nadia Mladjao alias Imany de la mode au chant [archive], alwatwan.net, 28 juillet 2011
  2. Biographie de Nadia MLADJAO [archive], africansuccess.org
  3. Une journée avec Imany [archive], elle.fr, 10 juin 2011
  4. a et b Trois filles blacks sur la piste folk [archive], Next-Libération, 14 juin 2011
  5. a et b Une journée avec Imany [archive], elle.fr, 10 juin 2011
  6. Imany : « Trouver les mots justes, c’est ce que je tente de faire » [archive] , Le Dauphiné Libéré, 22 juillet 2011
  7. Imany [archive], tv5.org
  8. Imany, un grain mélancolique [archive], slateafrique.com, 27 février 2011
  9. a et b Imany : sur les traces de Tracy Chapman ? [archive], 17 novembre 2010
  10. Imany, attention talent ! [archive], allomusic.com, 1er mars 2010
  11. a et b Imany : «Je me suis donné les moyens» [archive], Le Figaro, 27 septembre 2011
  12. Imany [archive], Journal des spectacles, 4 juillet 2011
  13. http://www.eska.pl/news/sopot_top_of_the_top_bursztynowy_slowik_2013_dla_imany_zobacz_zdjecia_video/87018 [archive]

Imany – Flashmob (Sous Les Jupes Des Filles):

https://www.youtube.com/watch?v=oJps73Ja8cY

Imany cover Redemption Song Bob Marley:

Au pays d’Imany

Les paysages acoustiques de la chanteuse franco-comorienne

© b.claiborne
12/05/2011 – Auteur d’un premier album intitulé The Shape of a Broken Heart après une longue période de rodage sur scène afin d’affiner son style qui évoque le folk, la soul ou encore le blues, la chanteuse Imany franchit une étape majeure dans sa reconversion, elle qui s’est d’abord fait connaître par son image.Milan, tard dans la soirée. Imany, 18 ans, est larguée devant un appartement de mannequins. C’est son premier jour dans la ville lombarde. Mais en réalité la bookeuse qui l’a amenée là s’est trompée d’adresse. Et elle est repartie. « J’ai passé quasiment la nuit dehors », se souvient aujourd’hui la jeune femme. Quelques années plus tard, ce mauvais souvenir lui a inspiré I Lost My Keys, la première chanson qu’elle ait produite et que l’on retrouve sur son premier album The Shape of a Broken Heart.

A l’époque, il s’agit juste d’une maquette. Elle vit encore à New York mais pense déjà à abandonner podiums de mode et sessions photos. Sept années dans cet univers lui suffisent. Avant de rentrer en France début 2007, la franco-comorienne assiste au concert de Nawal, grande voix de cet archipel de l’océan Indien où ses parents ont grandi. Idriss, musicien et frère de la chanteuse, écoute ses enregistrements et propose de lui donner un coup de main pour faire avancer son projet.

De comorien, on ne trouvera pas grand-chose dans la musique d’Imany, née Nadia. Peut-être tout au plus cette mélancolie fait-elle écho à une forme traditionnelle de chant. Pour le reste, tout ou presque vient d’outre-Atlantique. « A 14 ans, j’ai eu ma période Nirvana. Quand Kurt Cobain est mort, j’ai pleuré. » Elle aime même les groupes de metal, « mais il faut que ce soit des ballades ».

Sur le hip hop des années 90, elle se dit « quasiment incollable« , sensible à ce côté « écorché vif ». Celle qui a appris La Marseillaise durant ses années d’internat à la Maison des Ailes de l’Armée de l’air, en grande banlieue parisienne, a « instinctivement » envie de chanter. Sauf qu’elle doit surmonter son complexe. « Une fille avec une voix comme moi, ça ne chante pas », est-elle alors convaincue, n’assumant pas ce timbre grave qui est le sien.

Les choses changent quand elle découvre la chanteuse américaine Tracy Champan, que son père écoute. Puis Billie Holiday. Avec ces artistes aux voix atypiques, elle ressent une forme de proximité. Si Imany a un peu plus de vingt ans lorsqu’elle écrit sa toute première chanson, pour apaiser la souffrance de sa solitude aux États-Unis, l’apprentissage de la scène nécessite aussi du temps.

Apprentissage de la scène

Se livrer, « lâcher prise » ne fait guère partie de son mode de fonctionnement bien qu’elle en ait envie. Elle en est consciente : « C’est mon talon d’Achille. Fille de militaire, je n’ai pas été élevée comme ça, mais il faut arrêter de vivre dans cette contradiction constamment. » Alors elle se lance. D’abord en trio puis très vite en duo voix-guitare puisque le batteur manque de disponibilité.

L’exercice s’avère « carrément violent ». Devant le public, elle a l’impression d’être « complètement à poil » et trouve petit à petit les outils pour se sentir à l’aise. Elle fait part à l’assistance de ses craintes, de sa nervosité. En s’ouvrant ainsi, elle se rend compte « à quel point ça fait du bien » et y trouve le plaisir qu’elle cherche.

Le répertoire de The Shape of a Broken Heart prend forme. Son producteur, Malick N’Diaye, connu pour son rôle dans l’ascension de la chanteuse Ayo, la soutient depuis trois ans, passe au crible chaque chanson. Sans complaisance. Imany s’est mise au piano puis, plus récemment, à la guitare « pour atteindre un pallier supplémentaire dans l’écriture ». La musique est « une sorte de psychothérapie », conçoit-elle. Transformer le négatif en positif, y compris pour ses histoires de cœur. « Oui, c’était un vrai connard, mais au moins ça fait une bonne chanson ! »
 
Imany The Shape of a Broken Heart (Think Zik) 2011
En tournée française

Site officiel d’Imany

Par Bertrand Lavaine

A découvrir : Imany, Acoustic Sessions

Quelle agréable surprise de tomber sur les performances scéniques d’une artiste alors que l’attente n’était pas placée là initialement ! Première partie du concert de Sly Johnson ce vendredi soir au Hangar 94 (à Ivry-sur-Seine aux portes de Paris), Imany et son guitariste s’installent pour la première partie pour nous faire patienter. Sa voix grave (qui rappelle fortement Tracy Chapman) nous emmène dans un univers emprunt de fâcheries conjugales, moments de nostalgie et touches d’espoir : prenez pour exemple I’ll Be There de The Jackson 5 en tant qu’unique reprise de ce moment avec comme seul instrument une guitare acoustique,  je vous assure que ça vous donne la chair de poule !

Originaire des Comores, Imany a partagé sa vie entre la France et les États-Unis : voyage initiatique pour achever une enfance à la discipline rigoureuse, Imany a « foi » en son talent, son anglais parfait et ses textes sincères et directs. Voilà alors que je vous encourage vivement à découvrir Acoustic Sessions d’Imany, son premier maxi  (EP) comprenant cinq titres (sorti en novembre 2010), en attendant un album à sortir dans le courant de l’année. Je vous laisse sur ces mots ainsi que deux ou trois liens pour que sachiez de quoi je parle concrètement.

Écoutez : Imany – You Will Never Know (via Deezer.com)

Achetez : Imany – Acoustic Sessions (via iTunes)

Pour aller plus loin : Imany – MySpace

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :