filoulaterre

Lèves-toi, debout Lèves-toi pour tes droits Lèves-toi, debout N'abandonne pas le combat

« Netanyahou est un fou furieux …. »

Norman Finkelstein appelant au boycott des marchandises israéliennes. D. R.

Norman Finkelstein appelant au boycott des marchandises israéliennes. D. R.

Le politologue américain Norman Finkelstein rejette la thèse selon laquelle il y a une montée de l’antisémitisme en Europe. Dans une interview à la chaîne de télévision satellitaire Russia Today, ce militant antisioniste, né à Brooklyn, dénonce un gros mensonge véhiculé par la machine médiatique pro-israélienne. «Il n’y a pas la moindre preuve d’une montée de l’antisémitisme. Ce que nous observons est que périodiquement, chaque fois qu’Israël se lance dans l’une de ses agressions meurtrières, il y a une montée, un pic de ce qu’on appelle des incidents antisémites. On a pu le voir durant l’opération Rempart en 2002, de même que durant Plomb Durci [2008] et Bordure Protectrice cet été. La question est la suivante : est-ce de l’antisémitisme ?» a souligné Finkelstein qui accuse clairement Israël et son Premier ministre Netanyahou d’être la principale source d’antisémitisme. «Vous avez cet Etat qui se désigne comme l’Etat du peuple juif. Et vous avez ce chef d’Etat qui, en l’occurrence, est un fou furieux, qui proclame partout dans le monde qu’il représente la communauté juive internationale. C’est ce qu’il dit», relève le politologue qui dénonce l’hypocrisie des dirigeants occidentaux. Il estime que par les propos qu’il sème partout où il va, Netanyahou met en danger l’ensemble de la communauté juive mondiale, à laquelle il endosse ses actes criminels et ses guerres meurtrières. «Il dit ceci : « Lorsque je déclare que nous devrions attaquer l’Iran, je représente l’ensemble de la communauté juive mondiale… Lorsque je déclare que nous devrions attaquer l’Irak, je représente l’ensemble de la communauté juive mondiale… Lorsque je déclare que nous devrions attaquer le Liban une nouvelle fois, lorsque je déclare que nous devrions encore attaquer le Hamas ou Gaza, je représente l’ensemble de la communauté juive mondiale »», précise Norman Finkelstein pour lequel il est donc injuste d’accuser les gens d’avoir commis une faute pour l’avoir pris au mot. Il se dit convaincu que «s’il y a quelqu’un qui est responsable de ce problème (l’antisémitisme), c’est bien l’Etat d’Israël et son chef, qui ne cessent de proclamer que leurs actions meurtrières sont commises au nom des juifs du monde entier». Finkelstein suggère une solution pour mettre fin à cette situation : obliger Israël et ses dirigeants d’arrêter de parler et d’agir au nom des juifs du monde entier. «Arrêtez de vous prétendre l’Etat du peuple juif parce que ce n’est pas vrai : vous n’êtes que l’Etat d’Israël. Et arrêtez de prétendre que vous représentez l’ensemble de la communauté juive mondiale, car la communauté juive mondiale ne vous a pas élus. Personne ne vous a donné ce titre, d’accord ?» lâche-t-il d’un ton grave, lui qui est un juif américain. Norman Finkelstein a donc le mérite et le courage de mettre à nu la politique de l’Etat sioniste, basée sur la victimisation pour mieux faire passer sous silence ses actes barbares commis à l’encontre de populations innocentes de Palestine. Un Etat criminel qui cherche par tous les moyens à ternir l’image de l’islam et des musulmans.
Rafik Meddour

000-0427091052

Commentaires

AVERTISSEMENT
Algeriepatriotique ne validera aucun commentaire ne respectant pas les règles éthiques. Les messages à caractère contrevenant à la loi, violents, racistes, régionalistes et comportant des insultes et des accusations sans preuves seront systématiquement éliminés. Par ailleurs, les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et n’engagent pas la responsabilité d’Algeriepatriotique.
 

images  israel

Mes amis il y’a plui rien a fair les sionistes en pris le pouvoir dent le monde entité

Salamou 3alikoum

Par Laim le laïc (non vérifié) | 28. février 2015 – 11:15
Ah ! tu a encore raté une occasion de te taire le « laim le laic », franchement tu fais honte au laïcs respectables que je connais par tes élucubrations d’ignare présomptueux que tu es, et c’est exactement se que tu est, n’en déplaise au textes ancien dont tu dispose.
Alors dans ce cas, selon tes « textes anciens » dont tu ne donne ni le nom ni l’auteur, Ibrahm/Abraham (PSL) serait un juif? Mais mon pauvre ignare rien que sur le plan historique et linguistique les termes même juif et judaïsme sont ultérieur à l’époque d’ Ibrahm/Abraham (PSL), et la racine de ses mots est judas ou Judée, alors comment peut tu avoir le courage de te regarder en face et éructer de tels âneries? Ca c’est un mystère que les textes anciens dont tu dispose ne serait certainement pas en mesure d’expliquer.
Un conseil reste a ta petite place dans ton univers féerique ou tu es certainement le roi et le héraut, mais évite d’insulter des sciences et des connaissances dont tu n’a aucune idée, et dont tu es sans l’ombre d’un doute inapte à comprendre et encore moins à étudier, pigé petit!

Est ce que vous reconnaissez l evolution de l homme de Darwin et la theorie du Big Bang que même le Papa François reconnait? donc
toutes les origines décrites dans les religions peuvent être revues à la lumière de ses decouvertes scientifiques au lieu de chercher à comprendre si on est semites ou non,l histoire d Adam et Eve n est qu une fable,le principal est de croire en la grandeur et la puissance de Dieu quelque que soit les histoires.

Par Laim le laïc (non vérifié) | 28. février 2015 – 11:15

Merci pour tes explications..mais je retiens une chose..et qui est a mes yeux la plus importante..c’est le fait que les Algeriens amazigh,n’ont pas de filiation ou de relation sanguine avec les bédouins ventrus,pervers et lache du moyen orient..et c’est formidable

Par Anonyme (non vérifié) | 27. février 2015 – 20:22
« les amazighs sont, quant à eux, des Hémites. C’est pour ça qu’ils ne sont pas arabes même si aujourd’hui ils sont musulmans ».
les imazighen sont des hamites descendant de Ham ou Cham, fils de Noé, fils d’Abraham (et non des « hémites »)

10959738_10204858951705614_5892365982804563349_n

@Par Anonyme (non vérifié) | 27. février 2015 – 20:22

Selon vos assertions: « les amazighs sont, quant à eux, des Hémites »: FAUX.

les juifs seraient les cousins des arabes. Les berbères les cousins des arabes…? les berbères des Hamites, et les rarbes et les kabyles, les Maliens,les sénégalais, et tous les musulmans des descendants d’Ismaël ??? CE QUI Est FAUX.

Nous ne sommes ni les cousins de juifs, ni les descendants d’Ismaël, ni arabes, ni des rarbo/berbères, ni des sémites.

Que sommes nous ????

Selon les textes anciens sur un plan religieux il n’existe aucune filiation, aucun lien de parenté entre les juifs et les arabes.

PRIMO. Dans la thora Abraham est un JUIF et HAGAR son épouse était une égyptienne donc HAMITE donc elle n’était pas une arabe, donc leur enfant Ismaël ne pouvait être un arabe. Ismaël était judéo-hamite.

SECUNDO. Puis HAGAR a marié son fils Ismaël à une femme qui était elle aussi une égyptienne HAMITE.

TERCIO. EN vertu de quoi sur un plan patrilinéaire, et matriarcal Ismaël n’est pas arabes, et les arabes et tous ceux qui se réclament en tant que tel sont des HAMITES et non des des sémites.

les arabes ne sont pas plus SEMITES que les kabyles sont des HEMITES.

Pour justifier des discours équivoques et tendancieux nombreux sont ceux ou celles qui s’appuient sur le postulat suivant:

« Tous les arabes sont antisémites, or les arabes sont des sémites, donc les arabes ne peuvent être antisémites ».

Ce type de postulat, ce type de raisonnement est un sophisme, qui ressemble à s’y méprendre à un syllogisme. Il s’agit d’un raisonnement faux qui a l’apparence du vrai :

« Tous les hommes sont mortels, or Socrate est un homme donc Socrate est mortel »

« Tous les chats sont des mammifères.
Or, tous les renards sont des mammifères.
Donc, tous les chats sont des renards »

la notion de Sémite ne classe pas les individus selon l’appartenance à une race, ou selon une filiation patriarcale ou matriarcale ou selon un lien de sang.

Sémite ou langues indo-européennes et chamito-sémitiques sont une classification linguistique. Le mot «sémite» indique un groupe de langues « proches » mais différentes, et non pas un lien filial, un lien de sang, ou de parenté.

Qui sommes nous ????

https://fr-fr.facebook.com/notes/me%C3%AFr-waintrater/sur-lantis%C3%A9mitisme-et-sur-les-s%C3%A9mites/914774091872613

   arton178

En tout cas, ce n’est pas un politologue français qui pourrait faire une telle déclaration. Il serait immédiatement mis au pilori et traité d’antisémite.
De plus, ce n’est pas sur BFMTV, LCI, itélé, TFI ou n’importe quelle TV française, même du service public, qu’une telle interview pourrait passer.
Et c’est bien là le problème de la France: Médias et politiques, sont tous sous la coupe du lobby sioniste. Le sacro-saint dîner du CRIF est devenu un passage obligé où il faut impérativement montrer patte blanche. Les dernières déclarations du président du CRIF montrent bien sa volonté de rendre responsable la communauté musulmane sur la supposée montée de l’antisémitisme.
Quant à la politique extérieure de la France, depuis l’élection de Sarkozy en 2OO7, elle est complètement alignée sur celle du projet américano-sioniste. Et même si parfois ce projet ne correspond pas aux intérêts géostratégiques de la France, l’essentiel est qu’il serve, avant tout, les intérêts de l’état criminel d’Israël. On le voit bien avec la position de la France par rapport aux cas de l’Iran, de la Syrie, de la Libye et même celui de l’Ukraine qui est, en fait, une position contre la Russie (qui arrange Israël et les états-unis) plutôt qu’une position pour l’Ukraine.

La planète s’emballe un opposant russe ancien sous Boris yeltsin assassine en plein Moscou la folie des hommes ( Boris Nemtsov ) oui Poutine peut facilement l’abattre et pleurer en même temps cette mafia russe qui a tué dernièrement le patron de toral en octobre dernier ! Tout cela pour ça vous allez me dire c est hors sujet hein ? Non …c est pour comparaison à notre mafia Qui comme on sit-in drapeau ils détourent aux yeux et au su de tous …un drebki indetronable ça veut dire quoi ? Eh ben c simple c est le notre et ne le Touchez surtout pas it is notre.  » elu  » d ailleurs il loge bien dans deux apparts grand standing …la lutte sera très rude un drebki et un clown plus un paralytique plus un lot plus un ogre plus un bitume en or plus un ibn younes plus et plus un méchoui chaque matin pour le copain de l’OTAN …!
Tchuss !

Bravo M onsieur,j espère que le Mossad ne va pas vous assassiner car effectivement tous les juifs du monde ne sont pas israéliens et n ont rien à voir avec les sionistes.La religion ne rattache pas à un pays.
Mais il faut que beaucoup de juifs dans le monde le crient haut et fort.

A Par Pepito (non vérifié) | 27. février 2015 – 16:24

Mon ami je pense que les « crapules toutes confondues » pensent aussi tout haut le contraire!!!

8354382_orig

 

Norman Finkelstein : Charlie Hebdo n’est pas satirique, il est sadique

par Sayed 7asan (son site)mercredi 21 janvier 201

Lundi 19 janvier 2015

Dans cet article, Norman Finkelstein fait des rappels historiques et éthiques fondamentaux, mais impensables dans une scène médiatique française encrassée d’aveuglement, d’ignorance et de lâcheté (cf. cet échantillon, qui ose notamment prétendre que la France est plus libérale que les Etats-Unis en matière de liberté d’expression). La France en est réduite à recevoir d’Outre-Atlantique des leçons indispensables sur sa propre histoire.

Article original : http://normanfinkelstein.com/2015/01/19/norman-finkelstein-charlie-hebdo-is-sadism-not-satire/

Traduction : http://www.sayed7asan.blogspot.fr

Norman Finkelstein, Professeur de science politique de renommée mondiale déclare qu’il n’éprouve « aucune sympathie » pour le personnel de Charlie Hebdo

Par Mustafa Caglayan, pour Anadolu Agency

NEW YORK

Dans l’Allemagne nazie, il y avait un journal hebdomadaire antisémite appelé Der Stürmer.

Dirigé par Julius Streicher, il était réputé comme l’un des défenseurs les plus virulents de la persécution des Juifs pendant les années 1930.

Tout le monde se souvient des caricatures morbides de Der Stürmer sur les Juifs, le peuple qui était alors confronté à une discrimination et à une persécution généralisées.

Ses représentations validaient tous les stéréotypes communs sur les Juifs – nez crochu, avarice, avidité.

« Imaginons qu’au milieu de toute cette mort et de toute cette destruction, deux jeunes juifs aient fait irruption dans le siège de la rédaction de Der Stürmer, et qu’ils aient tué tout le personnel qui les avait humiliés, dégradés, avilis, insultés », se demande Norman Finkelstein, un professeur de sciences politiques et auteur de nombreux ouvrages dont « L’industrie de l’Holocauste. Réflexions sur l’exploitation de la souffrance des Juifs  » et « Méthode et démence  » [consacré aux agressions israéliennes contre Gaza].

« Comment réagirais-je à cela ? » se demanda Finkelstein, qui est le fils de survivants de l’Holocauste.

Finkelstein dressait ainsi une analogie entre une attaque hypothétique contre le journal allemand et l’attaque mortelle du 7 janvier au siège parisien du magazine satirique Charlie Hebdo qui a causé la mort de 12 personnes, dont son éditeur et ses principaux dessinateurs. L’hebdomadaire est réputé pour sa publication de contenus controversés, y compris des caricatures dégradantes sur le Prophète Muhammad [Mahomet] en 2006 et en 2012.

L’attaque a déclenché un énorme tollé mondial, avec des millions de personnes en France et dans le monde qui ont défilé dans les rues pour soutenir la liberté de la presse derrière le cri de ralliement « Je suis Charlie » ou « I am Charlie ».

Ce que les caricatures du Prophète Muhammad [Mahomet] par Charlie Hebdo ont réalisé « n’est pas de la satire », et ce qu’ils ont soulevé n’était pas des « idées », a soutenu Finkelstein.

La satire authentique est exercée soit contre nous-mêmes, afin d’amener notre communauté à réfléchir à deux fois à ses actes et à ses paroles, soit contre des personnes qui ont du pouvoir et des privilèges, a-t-il affirmé.

« Mais lorsque des gens sont misérables et abattus, désespérés, sans ressources, et que vous vous moquez d’eux, lorsque vous vous moquez d’une personne sans-abri, ce n’est pas de la satire », a affirmé Finkelstein.

« Ce n’est rien d’autre que du sadisme. Il y a une très grande différence entre la satire et le sadisme. Charlie Hebdo, c’est du sadisme. Ce n’est pas de la satire. »

La « communauté désespérée et méprisée » d’aujourd’hui, ce sont les musulmans, a-t-il déclaré, évoquant le grand nombre de pays musulmans en proie à la mort et à la destruction, comme c’est le cas en Syrie, en Irak, à Gaza, au Pakistan, en Afghanistan et au Yémen.

« Donc deux jeunes hommes désespérés expriment leur désespoir contre cette pornographie politique qui n’est guère différente de celle de Der Stürmer, qui, au milieu de toute cette mort et de toute cette destruction, a décrété qu’il était en quelque sorte noble de dégrader, d’avilir, d’humilier et d’insulter les membres de cette communauté. Je suis désolé, c’est peut-être très politiquement incorrect de dire cela, mais je n’ai aucune sympathie pour [le personnel de Charlie Hebdo]. Est-ce qu’il fallait les tuer ? Bien sûr que non. Mais bien sûr, Streicher n’aurait pas dû être pendu. Je ne l’ai pas entendu dire par beaucoup de personnes », a déclaré Finkelstein.

Streicher fut l’un de ceux qui furent accusés et jugés au procès de Nuremberg, après la Seconde Guerre mondiale. Il a été pendu pour ses caricatures.

Finkelstein a également fait référence au fait que certaines personnes soutiendront qu’elles ont le droit de se moquer de tout le monde, même des gens désespérés et démunis, et elles ont probablement ce droit, a-t-il concédé. « Mais vous avez aussi le droit de dire : ‘Je ne veux pas publier ça dans mon journal…’ Lorsque vous le publiez, vous en prenez la responsabilité. »

Finkelstein a comparé les caricatures controversées de Charlie Hebdo à la doctrine des « propos incendiaires », une catégorie de propos passibles de poursuites dans la jurisprudence américaine.

Cette doctrine se réfère à certains propos qui entraîneraient probablement la personne contre qui ils sont dirigés à commettre un acte de violence. C’est une catégorie de propos qui n’est pas protégée par le Premier Amendement.

« Vous n’avez pas le droit de prononcer des propos incendiaires, parce qu’ils sont l’équivalent d’une gifle sur le visage, et ça revient à chercher des ennuis », a déclaré Finkelstein.

« Eh bien, est-ce que les caricatures de Charlie Hebdo sont l’équivalent des propos incendiaires ? Ils appellent cela de la satire. Ce n’est pas de la satire. Ce ne sont que des épithètes, il n’y a rien de drôle là-dedans. Si vous trouvez ça drôle, alors représenter des Juifs avec des grosses lèvres et un nez crochu est également drôle. »

Finkelstein a souligné les contradictions dans la perception occidentale de la liberté de la presse en donnant l’exemple du magazine pornographique Hustler, dont l’éditeur, Larry Flynt, a été abattu et laissé paralysé en 1978 par un tueur en série suprématiste blanc, car il avait publié des illustrations de sexe interracial.

« Je n’ai pas le souvenir que tout le monde l’ait glorifié par le slogan « Nous sommes Larry Flynt » ou « Nous sommes Hustler », a-t-il souligné. Est-ce qu’il méritait d’être attaqué ? Bien sûr que non. Mais personne n’a soudainement transformé cet événement en un quelconque principe politique. »

L’adhésion occidentale aux caricatures de Charlie Hebdo est due au fait que les dessins visaient et ridiculisaient les musulmans, a-t-il affirmé.

Le fait que les Français décrivent les musulmans comme des barbares est hypocrite au regard des meurtres de milliers de personnes durant l’occupation coloniale française de l’Algérie, et de la réaction de l’opinion publique française à la guerre d’Algérie de 1954 à 1962, selon Finkelstein.

La première manifestation de masse à Paris contre la guerre « n’a eu lieu qu’en 1960, deux ans avant la fin de la guerre », a-t-il rappelé. « Tout le monde soutenait la guerre française annihilatrice en Algérie. »

Il rappela que l’appartement du philosophe français Jean Paul Sartre a été bombardé à deux reprises, en 1961 et en 1962, ainsi que les bureaux de son magazine, Les Temps Modernes, après qu’il se soit déclaré absolument opposé à la guerre.

Finkelstein, qui a été décrit comme un « Radical Américain », a déclaré que les prétentions occidentales sur le code vestimentaire musulman révèlent une contradiction remarquable lorsqu’on les compare à l’attitude de l’Occident envers les indigènes sur les terres qu’ils occupaient durant la période coloniale.

« Lorsque les Européens sont arrivés en Amérique du Nord, ce qu’ils ont déclaré à propos des Amérindiens, c’est qu’ils étaient vraiment barbares, parce qu’ils marchaient tout nus. Les femmes européennes portaient alors trois couches de vêtements. Puis ils sont venus en Amérique du Nord, et ont décrété que les Amérindiens étaient arriérés parce qu’ils marchaient tous nus. Et maintenant, nous marchons tout nus, et nous proclamons que les musulmans sont arriérés parce qu’ils portent tant de vêtements », a-t-il affirmé.

« Pouvez-vous imaginer quelque chose de plus barbare que cela ? Exclure les femmes qui portent le voile ? », a-t-il demandé, faisant référence à l’interdiction du voile dans les emplois de service public français promulguée en 2004.

Les travaux de Finkelstein, accusant les Juifs d’exploiter la mémoire de l’Holocauste à des fins politiques et dénonçant Israël pour son oppression des Palestiniens, ont fait de lui une figure controversée même au sein de la communauté juive.

Sa nomination en tant que Professeur à l’Université De Paul en 2007 a été annulée après une querelle très médiatisée avec son collègue académique Alan Dershowitz, un ardent défenseur d’Israël. Dershowitz aurait fait pression sur l’administration de De Paul, une université catholique de Chicago, afin d’empêcher sa nomination. Finkelstein, qui enseigne actuellement à l’Université de Sakarya en Turquie, affirme que cette décision fut fondée sur des « motifs politiques transparents. »

Voir également :

Norman Finkelstein réagit à l’affaire « Charlie Hebdo » : « Je suis… Gaza ! »

Norman G. Finkelstein : de la culpabilité en politique 

Le spectaculaire échec médiatique à propos de Charlie Hebdo

Terrorisme « islamiste » : à qui la faute ?

Sur le même thème

Norman Finkelstein réagit à l’affaire « Charlie Hebdo » : « Je suis… Gaza »
Le spectaculaire échec médiatique à propos de Charlie Hebdo
Reconnaissance de la Palestine par la Suède : Le geste est fort… et après?
Pour un exercice responsable de la liberté d’expression : le cas Charlie Hebdo
Sans merci : Israël se précipite vers la prochaine guerre à Gaza – Par Gidéon Lévy

Les réactions les plus appréciées Francisco 

CH n’était pas un hebdomadaire courageux comme vous le prétendez. Il ne « croquait » pas tous azimuts comme vous le dite. Le licenciement de Sine l’illustre bien. Ils ont cautionnés d’une manière ou d’une autre les guerres de l’OTAN et ont crachés sur ceux qui proposent des analyses alternatives à celle des médias mainstream comme Noam Chomsky ou le site d’information le Grand Soir. Il n’y à qu’à voir la nomination de Val à France Inter pour s’apercevoir du degré de dissidence de ce journal dit « satirique ».

leypanou

Répondre Signaler un abus

@JL :Et puis se moquer en permanence de l’objet de croyance de millions d’individus qui ne sont pas en haut de la hiérarchie sociale, qui sont quasiment absents des cercles de décision et d’autres, c’est faire preuve de beaucoup de courage ? Ridicule.

Une demande a été faite aux Etats-Unis auprès de caricaturistes pour faire des dessins moquant le judaïsme ou assimilés : il n’y eut aucun candidat. Ils ne sont pas fous les courageux caricaturistes : c’était la mort professionnelle assurée.

alors que CH croquait tous azimuts. : bizarre, je ne m’en suis pas aperçu. Ou alors, ce qu’a fait Siné ne fait pas partie de tous azimuts !!!

votes : 20

tiloo87

Il y a effectivement plusieurs malentendus à propos de Charlie hebdo.Je ne le lisais presque plus depuis le départ de Siné (auquel je suis par contre fidèle), aussi ai-je été très désagréablement surpris de lire la chronique d’un certain Camus, dans le dernier numéro : c’est une chronique politique sans humour, sans talent, très militante, qui n’a rien à faire dans un journal qui se prétend encore satirique !Ils vont sans doute faire le minimum, le temps de bouffer tous le fric qu’ils ont reçu..(et puis y’a quelques requins la dedans …)

Je regrette aussi qu’ils aient snobés à ce point Siné et son équipe, alors que la fusion paraissait une solution évidente après le massacre.

Principalement entre le Charlie, fils de Hara-kiri (Choron, Cavanna, Gébé, Siné, Wolinski…), capable de tourner en dérision indifféremment n’importe quel idéologie, et le Charlie réssucité par P. Val, qui, malgré la présence d’anciens et de nouveaux dans la même lignée, est devenu un journal d’opinion, de plus en plus écœurant jusqu’au départ de Val, et encore après…

howahkan Hotah

un humain debout avec ses mots..ca fait drôle……je cite :
Il rappela que l’appartement du philosophe français Jean Paul Sartre a été bombardé à deux reprises, en 1961 et en 1962, ainsi que les bureaux de son magazine, Les Temps Modernes, après qu’il se soit déclaré absolument opposé à la guerre.

La première manifestation de masse à Paris contre la guerre « n’a eu lieu qu’en 1960, deux ans avant la fin de la guerre », a-t-il rappelé. « Tout le monde soutenait la guerre française annihilatrice en Algérie. »

merci Mr Finkelstein…

howahkan Hotah

un humain debout avec ses mots..ça fait drôle……je cite :
Il rappela que l’appartement du philosophe français Jean Paul Sartre a été bombardé à deux reprises, en 1961 et en 1962, ainsi que les bureaux de son magazine, Les Temps Modernes, après qu’il se soit déclaré absolument opposé à la guerre.

La première manifestation de masse à Paris contre la guerre « n’a eu lieu qu’en 1960, deux ans avant la fin de la guerre », a-t-il rappelé. « Tout le monde soutenait la guerre française annihilatrice en Algérie. »

merci Mr Finkelstein…

Bonjour, JLCertes, Charlie Hebdo ne fait pas dans la dentelle intellectuelle, et ses colonnes sont principalement emplies de propos et de dessins vulgaires et parfois inutilement blessants. Mais il est dans la tradition de Hara Kiri, « journal bête et méchant » auquel il a succédé, et ses rédacteurs assument parfaitement ce positionnement éditorialDer Stürmer s’en prenait à une cible unique : les Juifs (hommes, femmes et mêmes enfants !, vilipendés, moqués, et accusés de toutes les dérives et de tous les vices du seul fait de leur appartenance à leur communauté

Comparer le médiocre journal qu’est Charlie Hebdo avec ce torchon nazi est répugnant et ne grandit pas l’auteur de cet immonde article !

Mais surtout Charlie Hebdo tape sur toutes les idéologies politiques et religieuses, et pas seulement sur l’Islam radical. Et en aucun cas, ce journal ne s’en prend aux musulmans de la planète, mais uniquement à ceux qui, les yeux bandés, font une confiance aveugle à des fondamentalistes qui ont émergé il y a ou siècles seulement en imposant peu à peu une lecture tendancieuse du Coran.

Vous avez exprimé ce que je m’apprêtais à écrire : non seulement cette comparaison entre Charlie Hebdo et Der Stürmer n’est pas pertinente mais elle est scandaleuse et choquante.

Fergus

Erratum : … qui ont émergé il y a trois siècles…

JL

Bonjour Fergus,Pour édifier l’auteur, et aussi les lecteurs qui voudraient faire des comparaisons, j’aimerais que tous lisent cette excellent chronique de Thomas Cluzel diffusée ce matin sur France Culture.Extrait : ’’ « American Sniper me donne envie de shooter des arabes », écrit un internaute. « Enfin un film où les arabes sont dépeints pour ce qu’ils sont vraiment : de la vermine déterminée à nous détruire », commente un autre. Ainsi le débat a-t-il désormais largement dépassé la presse traditionnelle ou la télévision, pour trouver un terreau fertile dans les réseaux sociaux. Mais pas seulement, d’ailleurs, puisque même des politiciens en perte de vitesse ont pris le train en marche. Depuis son Alaska natal, la républicaine conservatrice Sarah Palin peste contre, je cite, les gauchos d’Hollywood, qui selon elle, s’intéressent à des objets en plastique brillant tout en crachant sur les tombes des combattants de la liberté qui vous permettent de faire ce que vous faites.’’

Elle est consacrée au dernier film de Clint Eastwood et de son accueil aux US.

ravi de nous voir ici du même coté.

leypanou

Une demande a été faite aux Etats-Unis auprès de caricaturistes pour faire des dessins moquant le judaïsme ou assimilés : il n’y eut aucun candidat. Ils ne sont pas fous les courageux caricaturistes : c’était la mort professionnelle assurée.

alors que CH croquait tous azimuts. : bizarre, je ne m’en suis pas aperçu. Ou alors, ce qu’a fait Siné ne fait pas partie de tous azimuts !!!

JL

Leypanou,Oui, tous azimuts : Charb a fait beaucoup de caricatures courageuses dénonçant les israéliens sur Gaza.

je be sais pas ce que vous voulez dire à propos de Siné.

JL

Lire : Charb a fait beaucoup de caricatures courageuses dénonçant les bombardements israéliens sur Gaza.

Francisco

CH n’était pas un hebdomadaire courageux comme vous le prétendez. Il ne « croquait » pas tous azimuts comme vous le dite. Le licenciement de Sine l’illustre bien. Ils ont cautionnés d’une manière ou d’une autre les guerres de l’OTAN et ont crachés sur ceux qui proposent des analyses alternatives à celle des médias mainstream comme Noam Chomsky ou le site d’information le Grand Soir. Il n’y à qu’à voir la nomination de Val à France Inter pour s’apercevoir du degré de dissidence de ce journal dit « satirique ».

JL

’’CH n’était pas un hebdomadaire courageux comme vous le prétendez.’’Il vous arrive de penser par vous-même ?

Vous voulez dire, Francisco, qu’il n’y a aucun risque à insulter le prophète des musulmans ?

Ukulele

@ Francisco« Il n’y à qu’à voir la nomination de Val à France Inter pour s’apercevoir du degré de dissidence de ce journal dit « satirique » » dites vous…

Dans les commentaires des fils de discussion liés au drame, sur n’importe quel site, vous vous rendrez compte que ceux soutenant leur ligne éditoriale sont ultra minoritaires. Du reste, Val n’a été qu’un épisode de la vie de ce journal. Enfin, Charlie ne s’est jamais réclamé de la dissidence…

Vous lisez vraiment Chomsky ? Vous avez un lien vers un article où il condamne Charlie Hebdo et justifie l’assassina de sa rédaction ? Vu le bonhomme, cela m’étonnerais…tonimarus45 (—.—.—.15) 21 janvier 13:57 Répondre Signaler un abus Lien permanent

tient tant que j’y pense souvenez vous de ces caricatures anti communistes montrant ceux cis un couteau entre les dents ; et cela c’etait en france ?????

Fergus

Bonjour, Tonimarus.Quant aux regrettables et choquantes caricatures qui ont été publiées en France sur les communistes, jamais elles n’ont atteint le niveau d’abjection de Der Stürmer.

Je n’ai nullement l’intention de comparer la liberté d’expression dans l’Allemagne du nazisme montant des années 30 avec celle de la France de nos jours. Je me contente de souligner que rapprocher Charlie Hebdo – quels que soient les griefs que l’on puisse avoir contre ce journal – avec un immonde torchon nazi est inadmissible et révoltant !

tonimarus45

bonjour—a fergus- tout a fait ce que je voulais dire c’est qu’il n’y a pas une liberte d’expression mais selon les pays, les regimes, les epoques, et selon leur loi plusieurs « liberte d’expression » Pour les caricatures communistes montrant un communiste avec un couteau entre les dents reconnaissez qu’elles etait assez ignominieuses et non seulement regrettables et choquantes ;mais bon comme disait « l’autre » nous n’avons peut etre pas tout a fait les memes valeurs

Michel Maugis

@FergusC’ est de la mauvaise foi caractérisée.relisez l’ article, et n’en oubliez pas le fondamental.LE CONTEXTE ANTI-MUSULMAN depuis des siècles, avec des massacres de musulmansCharlie Hebdo est effectivement un torchon comparable a ceux de l’ occupation contre les juifs.Bien sûr, vous allez encore oublier cette remarque, qui explique tout.Charlie hebdo a été pour les guerres en yougoslavie, en Irak, en Libye, en Syrie. C’EST DE LA MERDE

Je ne crois pas que sur Agoravox vous avez brillé pour votre témérité dans l’ usage de cette liberté, alors que les occasions ne manquent pas.

Aucun rapport avec la liberté d’ expression, mais `PLUTÔT AVEC DE LA LÂCHETÉ CRIMINELLE.

COVADONGA722

Ah Maugis , jurassik pol pot personnifié il faut absolument protéger ce dernier stalinien vivant , j’imagine que le seul biotope pouvant lui convenir est la Corée du Nord , vu que pour Cuba ça s’annonce rappé !

tf1Groupie

Je ne lis pratiquement jamais CH, mais il me semble que ce journal ne se moquait pas beaucoup des chrétiens, plutôt du Pape et de la religion catholique, et pas à la même dose que pour l’Islam.Bref ce CH qui moquerait tous azimuths n’est pas convaincant.

De même pas trop de blagues sur l’intégrisme Juif, qui est pourtant assez costaud en matière de connerie ; peu de critiques également sur le lobbyisme pro-Israelien.
D’ailleurs on nous ressort toujours la même caricature, moquant Tsahal.
Mais de caricatures sur le fond du sujet.

65beve

Merci Fergus pour cette salutaire mise au point.Les journalistes de Charlie n’ont pas été exécutés parce qu’ils se moquaient des musulmans mais bien parce qu’ils ont blasphémé Mahomet.cdlt.

Les terroriste n’ont pas gueulé « on a vengé nos frères musulmans » mais « on a vengé le prophète »

Norman Finkelstein met dans le même sac l’appel au meurtre et la caricature.

Analis

Ne vous inquiétez pas, ils ont longtemps fait leur choux gras des chrétiens, et sans discrimination entre la religion chrétienne (et surtout catholique), ses symbôles (Jésus, la Vierge) et les fidèles, prêtres somme roturiers. Cette religion a sans doute fourni le plus gros de leurs caricatures assassines et souvent de très mauvais goût. Il est vrai que récemment ils se sont recentrés sur l’Islam, mais les chrétiens continuent d’en prendre pour leur grade. Ils s’en sont donné à coeur joie au moment des scandales de prêtres pédophiles, et encore dans le dernier numéro, ils s’en prennent au pape François.Mais surtout, ils ne font jamais rien sur les communistes, les syndicalistes CGT ou SUD, les gens de la gauche dure en général.

En revanche, il est vrai qu’ils ne font pas grand-chose sur les juifs, même pas beaucoup sur Israël. Quand ils montrent un rabbin, c’est en général à côté d’un imam ou d’un évêque.

Vipère

La Gauche dure ! dans quelle monde vivez-vous Analis, il n’y a plus de Gauche…. ils jouent à en être, une sorte d’acteurs, bien payés au demeurant, la preuve en ait qu’ils peuvent redécorer leur appartement en location et leur bureau à prix d’or.Indécent ? normal pour des acteurs bien payés !!!

philouie (—.—.—.60) 22 janvier 09:54 Répondre Signaler un abus Lien permanent

Comparer le médiocre journal qu’est Charlie Hebdo avec ce torchon nazi est répugnant et ne grandit pas l’auteur de cet immonde article ! Cependant si l’expression du racisme façon Stürmer a disparu, le racisme lui est toujours là. Il repose sur les mêmes ressorts, seulement il doit avancer masqué. C’est pourquoi quelqu’un parlait de Charlie Hebdo comme d’une machine a raffiner le racisme.
Un point particulièrement intéressant dans les propos de Norman Finkelstein parle de « sadisme », c’est à dire d’une pulsion visant à faire mal. Il y a un travail d’analyse à faire de ce coté là : on se rendrait compte que les gars de Charlie ont plus à voir avec leurs bourreaux qu’il n’y paraît. (arghhh…)Enfin concernant la liberté d’expression dont Charlie serait l’emblème, je me contente de rappeler que le journal de Drumont s’appelait « la Libre Parole ».Charlie c’est de la merde. Je sais mes propos sont immondes.
Seulement j’ai l’impression de penser par moi-même sans me laisser enfermer dans l’interdit de penser dans lequel on veut nous enfermer au prétexte de liberté d’expression.

Evidement que les choses ne sont pas comparable : nous avons entre Der Stürmer et Charlie Hebdo un événement qui s’appelle la Shoah et qui rend impossible l’expression du racisme tel qu’il s’exprimait avant guerre. Der Stûrmer a disparu et rien d’équivalent ne peut le remplacer.

La comparaison que fait Norman Finkelstein entre Charlie Hebdo et Der Stürmer n’est pas pertinente parce que Der Stürmer n’insultait que les juifs alors que CH croquait tous azimuts.

Der Stürmer, chantre des nazis connaissait son ennemi.
CH n’avait ni dieu ni maître, mais avait beaucoup d’ennemis ; Trop ; comme JFK.

wawananda

Charlie Hebdo attaque des gens qui se croient tout puissant et se permettent de tuer d’autres gens au nom d’un prophète. De plus il ne me semble pas que Ben Laden était un pauvre de la rue. Les terroristes ne sont pas que des pauvres gens désespérés, même si la misère est le lit du terrorisme. La comparaison avec les SDF c’est juste n’importe quoi. Et puis c’est pas parce qu’on est pauvre et désespéré qu’on a le droit de tuer. Quant à la comparaison avec le journal Der Stûrmer, on a la preuve qu’on peut être un « grand » professeur et dire des âneries. Et puis y’en a marre des comparaisons avec les juifs et le nazisme. On peut pas trouver autre chose. Qui est sadique ? Charlie Hebdo qui ne fait que de l’humour même parfois de mauvais goût, je peux en convenir, ou l’état d’Israël qui sème la terreur dans le peuple palestinien. Autre question : peut-on critiquer l’état d’Israël et ses dirigeants sans être taxé d’antisémitisme ? Est-ce juste possible ? Attaquez les puissants et pas des journalistes et des caricaturistes -critiquables certes, comme tout le monde-, attaquez les vrais sadiques.

prolog

Merci pour cet article, qui pointe pas mal de contradictions.Mais c’est plus intéressant de montrer ca plutôt que de se lancer sur des spéculations. bravo.

Bon, en même temps, avec autant de contradictions flagrantes, c’est possible qu’il y ait une autre idée derrière, de la part de certains…

Fifi Brind_acier

Et les terroristes, ils sont financés par qui ? Ils servent à qui et à quoi ?
Je vais vous aider : Hillary Clinton vous l’explique.

Corinne Colas (—.—.—.223) 21 janvier 21:19 Répondre Signaler un abus Lien permanent

En retard d’une étape … On n’a pas besoin des soi-disant explications de la « joyeuse » Hillary car l’Arabie Saoudite et le Quatar n’ont nul besoin de notre autorisation, on leur mange dans la main !

Quant à cet article, ce n’est qu’une énième justification de la criminalité… on devrait pouvoir le dire sans s’accrocher aux slogans niaiseux : « je suis Charlie/je ne suis pas Charlie » car de ce côté là aussi, on bafoue notre intelligence.

Dans ce jeu de « tu me tiens, je te tiens la barbichette », faudrait se pencher sur les actifs détenus par ces états fort démocratiques à travers le monde, notamment dans les entreprises françaises… Cela éviterait de nous polariser seulement sur une instrumentalisation occidentale des « fous de Dieu »…

(si ds cet article, on veut nous rassurer…on constate le résultat aujourd’hui)Ce que Sarkosy voulait, Hollande l’a fait… en déléguant les « valeurs républicaines » au Quatar dans les quartiers qu’on appelle pudiquement « sensibles » !

 

Corinne Colas

Pour mon doublon sur besoin (je parle à plusieurs personnes en même temps que j’écris ici et c’est la foire) ce sera un coup de fouet depuis l’Arabie saoudite :

http://rsf.org/petitions/badawi/pet…
(puisque l’on parle de « sadisme », en voilà l’expression non virtuelle)

velosolex (—.—.—.81) 21 janvier 21:48 Répondre Signaler un abus Lien permanent

Tout cela est assez nauséeux. ce site est maintenant pourri de fondamentalistes qui font écho entre eux.

tf1Groupie (—.—.—.74) 21 janvier 22:03 Répondre Signaler un abus Lien permanent

Selon les jours ce site est déclaré :
– pourri par les fachos du FN,
– Pourri par les cocos et le FDG,
– Pourri par les Francs-maçons
-Pourri par les homophobes,
– Pourri par les pédés,
– Pourri par les complotistes,
-Pourri par le NOM,
– Pourri par la pensée uniquePourri par la liberté d’expression ?
Pourri par ceux qui le disent pourri par ??

etc …

Un analyste politique de renommé mondiale ?
Il est financé par qui ? Les Saoudiens ? Les Qataris ?

leypanou

 « Norman Finkelstein, Professeur de science politique de renommée mondiale »  

Sa seule renommée provient du fait qu’il se soit fit virer de l’université DePaul où il n’avait même jamais été professeur titulaire …

Slipenfer

Le sadisme est la recherche de plaisir dans la souffrance (physique ou morale : domination , contrôle) volontairement infligée à autrui (éventuellement un animal).Siné c’est exprimé clairement a propos de hara kiri en tous cas.
nous faisions cela pour déconner pour se marrer a-il dit.Pour les dessinateur de charlie auraient du lever le pied quand ils ont vu les réactions dans les autres pays.Ne pas voir le danger c’est de l’inconscience mais aussi la caractéristique de l’enfance.
alors les dessinateurs de charlie
de pur anges,des sales gosses peut-être trop manipuler,vraiment bête et méchant.
Se serai simple.

A la question c’est islamiste radicaux fanatique sont-il sadique je répond oui
en tout cas et pourquoi sont ils comme cela je n en sait rien ;les réponses des psy
sont insuffisante pour moi .les états psychotique expliquerai cela mais aussi
la possession diabolique.le mal dans sa pureté absolue
les guerriers de dieu seraient les plus purs,loyaux serviteur du démon.
vraiment démoniaque. :->

les dessinateurs éprouvent-ils du plaisir à déclencher des réactions violentes
chez les musulmans ou simplement comme un enfant qui appui sur un bouton
qui fait pouet pouet . !! et qui recommence sans se lasser .
peut-être un peu des deux ; je ne sais pas ;mais quand on voit le résultat final
ce n’est pas drôle du tout.

Ukulele

 

  • « Finkelstein, qui enseigne actuellement à l’Université de Sakarya en Turquie… »
  • La turquie, un modèle pour la liberté d’expression et la liberté de la presse, cela va sans dire…
    Misère… M. Finkelstein n’est pas cohérent pour deux sous

ETIENNE

Il serait bon je pense de voir la vérité en face.
Charlie Hebdo est un instrument de propagande destiné entre autres a promouvoir le choc des civilisations, notamment la prétendue nécessité morale de combattre l’Islam.
S’ils relaie certaines de vos indignations, sachez qu’elles sont sélectionnées.
Les liens capitalistiques et politiques de ce torchon plaident contre Charlie Hebdo.
Et votre cul est proche de la commode.

Et d’un, M. Finkelstein aurait pu reprendre des exemples de journaux anti-juifs français, nombreux à la même époque comme « je suis partout » ou « gringoire »…Enfin, les anglo-saxons ont des contradictions pas piquées des hannetons. A Londres, les prêcheurs peuvent tranquillement appeler au Djihad au nom de la liberté d’expression. Aux States, on peut manifester avec un drapeau KKK et dire ouvertement que les « nègres » sont issue d’une sous race. On peut aussi défiler en uniforme nazi en chantant qu’il faut en finir avec les juifs. M. Finkelstein a t’il donné sont avis sur le sujet ?

Ensuite, son incapacité à faire la différence entre une caricature irrévérencieuse potache et une caricature raciste ou anti-sémite mène son article complètement à côté de la plaque. A t’il lu les articles de CH aussi ? A t’il analysé la ligne éditorial de CH sur plusieurs numéro ? J’en doute… Au sujet de racisme peu dissimulé dans la presse, je lui conseil la lecture de « minute », « valeurs actuelles » et les articles sur la violence ou la drogue dans les banlieues dans le « figaro ». Pas de dessins ici, mais des tribunes assez éloquentes

tiloo87

Purée, le nombre de fautes que j’ai laissé passer  !!!
Désolé…

Ukulele

bah… je ne vous jetterais pas la pierre. Mon orthographe et ma grammaire sont lamentables…

Il y a effectivement plusieurs malentendus à propos de Charlie hebdo.Je ne le lisais presque plus depuis le départ de Siné (auquel je suis par contre fidèle), aussi ai-je été très désagréablement surpris de lire la chronique d’un certain Camus, dans le dernier numéro : c’est une chronique politique sans humour, sans talent, très militante, qui n’a rien à faire dans un journal qui se prétend encore satirique !Ils vont sans doute faire le minimum, le temps de bouffer tous le fric qu’ils ont reçu..(et puis y’a quelques requins la dedans …)

Je regrette aussi qu’ils aient snobés à ce point Siné et son équipe, alors que la fusion paraissait une solution évidente après le massacre.

Principalement entre le Charlie, fils de Hara-kiri (Choron, Cavanna, Gébé, Siné, Wolinski…), capable de tourner en dérision indifféremment n’importe quel idéologie, et le Charlie réssucité par P. Val, qui, malgré la présence d’anciens et de nouveaux dans la même lignée, est devenu un journal d’opinion, de plus en plus écœurant jusqu’au départ de Val, et encore après…

Fifi Brind_acier

Je ne crois pas qu’il s’agisse de sadisme, mais de politique. Du virage politique d’un journal.

Les néos cons s’appuient sur une vision du monde de primate, l’Occident contre toutes les autres religions et civilisations du monde. Polyvalents, aussi bien contre le Pape que contre les Hindous ou les chrétiens orthodoxes russes que contre l’ Islam. Mais les guerres engagées par les USA au Moyen Orient visaient d’abord les musulmans et les pays laïques du Moyen orient.

En « englobant » les terroristes dans l’ Islam (alors que le wahhabisme n’est qu’une version archaïque du Coran), ils ont attaqué l’ensemble des musulmans. Mais c’était peut-être ce que demandaient les commanditaires ?

D’après Siné, Val, BHL et Fourest sont les responsables de ce virage.
Ceux qui sont restés, ont fait ce qu’on leur demandait, mais n’étaient pas des politiques, dit Siné.
On les payait pour faire des Mickey, comme disait Cabu. C’est tout.
Si c’est ça, ils sont morts pour le pétrole syrien et le gazoduc qatari, c’est encore plus triste.Siné : Philippe Val

Siné : les vendus

La politique en question, c’ est celle des néos cons qui pullulent à la Maison Blanche depuis des décennies, et qui sont des va-t-en guerre de première bourre.

bright13

 

Fifi Brind_acier

bright,
Je n’ai jamais rien dit de tel. Mais je ne suis pas aussi naïve que vous.

Allez donc poser la question, à ceux qui les ont sélectionnés, fabriqués, armés, financés, entraînés , ces Islamistes, pour en faire des mercenaires…
Ceux qui crient le plus fort « guerre aux terroristes », sont ceux qui les fabriquent.
Et les mêmes qui mettent des pays entiers à feu et à sang.

bright13 (—.—.—.101) 22 janvier 09:39 Répondre Signaler un abus Lien permanent

je m’adressai à l’auteur de l’article….sur le fond il faudrait être aveugle ou d’une absolue mauvaise foi (sic) pour ne pas prendre en considération la part du contexte géopolitique, et la responsabilité des dirigeants dans l’état général de la planète. Ceci dit ca n’enlève rien à la responsabilité individuelle des poseurs de bombes ou des accrocs à la kalach… ils se sont exclus de l’humanité.

encore une attaque en règle contre CH … une de plus …« les sales gosses n’ont eu que ce qu’ils méritaient : une bonne fessée… »« deux jeunes hommes désespérés expriment leur désespoir contre cette pornographie politique… » ca me fout la gerbe… vraiment…

Combien faudra -t-il de victimes avant de voir défiler des musulmans condamnant les atrocités commises au nom de leur religion sur la planète entière ?

soi même (—.—.—.146) 21 janvier 17:37 Répondre Signaler un abus Lien permanent

il n’est pas interdit penser de cette personne soit loin d’une pensée exemplaire, ce qui sur Charlie , il a raison, que cela déplaît, je le comprend, pourtant, il a raison, je dirais même ce qui dit et une des 5 caractéristiques d’être anti social :Les exigences sociales fondamentales de notre temps
Quatrième conférence

Je disais donc qu’il y avait encore un autre aspect, car cette nature antisociale est une conséquence de notre autodéfense contre l’endormissement. Mais il y a encore autre chose : c’est que cela nous rend malade. Même s’il ne s’agit pas là de maladies très perceptibles, quoique parfois elles le soient, la nature antisociale provoque des maladies. Vous pourrez donc aisément comprendre que la nature sociale possède, elle, des vertus curatives, vivifiantes. Voyez à quel point la nature humaine est étrange. L’être humain ne peut se guérir lui-même grâce à sa nature sociale sans s’endormir en quelque sorte. Or, en s’arrachant à cette nature, il fortifie sa conscience pensante et devient antisocial, mais ce faisant, il paralyse les forces curatives présentes dans son subconscient, dans son organisme. Ainsi les impulsions sociales et antisociales qui vivent en l’homme agissent dans la vie jusque sur le terrain de la santé et de la maladie. Quiconque oriente son étude de l’être humain dans cette voie pourra trouver l’origine d’un grand nombre de maladies plus ou moins authentiques dans la nature antisociale de l’homme, et cela bien plus souvent qu’on ne le pense. Je veux parler de ces maladies qui souvent sont bien réelles, mais qui vont plutôt s’extérioriser par exemple sous la forme de « lubies », de toutes sortes de persécutions de soi-même ou d’autrui, ou bien encore dans la manie d’être drôle, de faire telle ou telle sottise… Tout cela est la conséquence d’une constitution organique malsaine et se développe progressivement lorsqu’on incline fortement vers les impulsions antisociales.

colere48

Fifi Brind_acier

colère48,
Vous ne vous posez jamais la question de qui les utilise au Moyen Orient ?
Vous croyez que 65 000 terroristes sortent spontanément du sable du désert ?

colere48

NON fifi
je ne me pose pas la question !!! Je constate au 1er degré que des barbares inhumains commettent les pires crimes au nom d’un dieu .
Qui se soucis de savoir qui a financé les nazis allemands ?? cela aurait-il changé quoique ce soit ???
Ces inhumains de daesh et boco haram sont les nazis d’aujourd’hui !

Alors vos théories proche de la propagande….

ben_voyons_ !

« Savoir qui » permettrait de soigner la maladie et non ses symptômes…

Mais peut-être que vous ne voulez pas savoir « qui est qui », trop peur de découvrir quelque chose de désagréable, de dérangeant, voire pire ?

Fifi Brind_acier

colère48
Des nazis, vous avez raison, sauf que ce sont nos mercenaires contre Assad.

Il y a eu un virage après l’ Afghanistan.
Après avoir tué des russes, ils s’en sont pris massivement aux musulmans.
80% de leurs victimes sont musulmanes.

C’est comme si en France, des catholiques tuaient des milliers de catholiques, tout en disant qu’ils sont catholiques aussi. Cela ne semblerait pas étrange ?
C’est pourtant ce qui s’est passé au Moyen Orient.

« Explications d’un ancien cadre d’Al Qaïda et de l’ EEIL. »

La communauté désespérée et méprisée d’aujourd’hui, ce sont les musulmansDoit-on ici rappeler les exactions effroyables de daesh et de boko hama
La petite fille de 10 ans utiliser comme bombe au nom d’Allah !?

L’islam a du mal avec la « modernité » et la « démocratie » , c’est aux musulmans d’adresser ce problème.

OUI et plus surement par le comportement des barbares se réclamant de cette religion que par les dessinateurs de Charlie fussent-ils sadiques !

CHALOT

AGORAVOX souffle ses 10 bougies en 2015
Un débat est ouvert sur son avenir
participez à cette discussion
http://www.agoravox.fr/tribune-libr…

Fifi Brind_acier

Voilà nos politiques qui se disputent sur « l’apartheid » dans les quartiers….
« L’UPR leur rappelle que l’ UE est un parfait exemple d’apartheid planétaire. »

tf1Groupie

Ce point de vue de Finkelstein est intéressant, même si on peut avoir des réserves.Je ne connaissais pas ce critère des « propos incendiaires » , qui se défend.

C’est un peu ce qu’à dit le Pape, mais beaucoup de « spécialistes de la morale » n’ont pas aimé.

Finkelstein est un habitué de la non-pensée-unique.

 

Montdragon (—.—.—.37) 21 janvier 22:23 Répondre Signaler un abus Lien permanent

Bordel que des moinsages anti-fergus !
Pourtant je le moinsse souvent !

Vous avez pas l’impression que les musulmans tendent la verge avec laquelle ils veulent se faire battre ?
Quel beau pays que la France si orgueilleuse, être la seule nation au monde à pouvoir intégrer des musulmans et les rendre doux comme des agneaux….
Non ça n’existe pas… arrétez de croire que nous le pouvons..ce n’est pas possible….
Même dans l’armée ils ne s’intègrent pas….nous sommes en 1954…pour les incultes renseignez-vous.

Signal d’alarme

Les frères Kouachi ne savaient pas que Kalachnikov était un juif russe !

Antenor

Les caricatures d’Hitler qui mettaient les démocraties en garde contre le péril nazi, c’était des propos incendiaires ?

elpepe

oui tout est relatif et dépend de quel cote de la kalachnikov on est

Gérard Dahan

Quand je vois que l’auteur de l’article n’est pas un auteur mais un simple copieur/colleur (ses traductions sont pour le moins approximatives et son orthographe inacceptable pour un véritable traducteur).
Quand je vois que les articles qu’il retransmet sont dans une ligne très spécifique.- Poutine, démocrate bien connu,- Hassan Nasrallah, dirigeant et guide du Hezbollah, organisation classée par la plupart des pays occidentaux sur la listes des organisations terroristes.- Quand je comprends que son pseudo n’est qu’une référence à Rayed Hassan Nasrallah le démocrate…

Je me demande qui – à part lui-même ou ses amis qui pratiquent abondamment l’astroturfing sur Agoravox –  peuvent soutenir les thèses habilement modérées mais fondamentalement nauséabondes qui sont véhiculées par ce monsieur s’il s’agit d’une personne et non pas d’une mouvance.

– Quand je lis qu’il traite Norman Finkelstein, docteur en science politique controversé, de « scientifique » à l’image de ces fanatiques qui parlent du Coran comme d’une vérité scientifique…

l’Ayatollah Khamenei, autre démocrate bien connu, guide suprême de la république islamique d’Iran,

Quand je vois que ce qu’il copie/colle ce sont des discours valorisant :

ecophilopat

Bonjour FergusBien que dénoncé par un un ancien de Charlie, Olivier Cyran (le lien sur son article vous a déjà été donné), et par de nombreux lecteurs de CH, vous refusez d’admettre la dérive opérée par le journal à l’arrivé de Philippe Val à la direction du journal.Devise qui est devenue « Journal irresponsable », soutenez vous l’irresponsabilité lorsqu’il ne s’agit pas de CH.

vous restez bloqué sur Hara Kiri dont la devise était « Journal bête et méchant ». Si je peux imaginer à quoi sert un journal bête (il en a d’autre d’ailleurs même si ils ne l’assument pas), je me demande en revanche à quoi sert un journal méchant.

certes CH ne s’en prend pas qu’aux prophète mais faites, par curiosité, une petite recherche avec comme clé « caricature CH » sur google image et comparez le nombre de caricatures concernant les 3 religions et vous constaterez que l’une d’elle est quasiment absente.

smilodon 

Aussi intelligent ou érudit soit-il, ce mec défend SA cause !….. Charlie n’en défendait aucune !… Il les critiquait même TOUTES !…. Sans jamais prétendre avoir la science infuse sur tel sujet ou tel autre !… Le « foutage de gueule » était sans limite(s) !…. Rien à voir ces « gens » entre eux !… Que dalle !… Moi qui suis « fils » de « hara-kiri » (journal bête et méchant), je voudrais retrouver cet « accent » dans notre presse dite « libre » ou même « indépendante », en 2015 !!.. Essayez donc de « remonter » une telle presse de nos jours !!… Avec des photos de gonzesses à poil, et des acteurs de renom sur les photos !… Qui s’y « mouillerait » encore !… Mon « Dieu » à moi c’est le « PROFESSEUR CHORON » !!!…. C’est le seul que j’espère retrouver au « paradis », s’il existe !.. Parce qu’autour y’aura tous les mecs que j’adore !…. Des « clampins » de première !.. Mais les quelques qui auront donnés un peu de sens à ma vie !… Qui m’auront bien fait marrer en tout cas !…… Dieu fasse qu’ils me laissent une petite place sur leur nuage !.. Même au « balcon » !…. Vos « érudits », vos « philosophes » et vos maitres à penser en tous genres, je vous les laisse !….. Houellebecq, Zemmour, Finkielkraut, Onfray, laurel et hardy, Tati ou De Funès, et tant d’autres, là oui, je veux bien !…. Je veux bien rire ou parler avec de vrais « Maitres » !…. Pas les « quenouilles » d’Itélé, ou de BFM !….De la poudre aux yeux !… Des ventres sans tripes !//////………Adishatz.

Traduction : Sayed 7asan

Norman Finkelstein réagit à l’affaire « Charlie Hebdo » : « Je suis… Gaza »

Dans les trois « posts » réunis ci-dessous, Norman G. Finkelstein, historien et politologue américain, référence internationale sur le conflit israélo-palestinien, réagit à l’affaire « Charlie Hebdo » de manière brève mais éloquente.

Juif, enfant de rescapés du ghetto de Varsovie et d’Auschwitz, le reste de sa famille ayant disparu dans les camps nazis, Norman Finkelstein avait déjà dénoncé l’incroyable arriération de la France en ce qui concerne l’éveil politique et la liberté d’expression, notamment la liberticide loi Gayssot (cf. cet extrait vidéo comportant le fameux « Que dire d’un pays qui considère BHL comme un philosophe ?! »).

L’engagement de Norman Finkelstein pour la cause palestinienne lui a coûté son métier et sa vocation. Parce qu’il avait minutieusement démonté un ouvrage pro-israélien d’Alan Dershowitz, un BHL américain qu’il révéla comme une imposture, Norman Finkelstein fut victime d’une cabale orchestrée par ledit Dershowitz, suite à laquelle il perdit son poste d’enseignant à l’Université De Paul de Chicago. Depuis, malgré son parcours universitaire exceptionnel (Doctorat à Princeton, Professeur dans plusieurs Universités américaines, auteur et conférencier de renommée internationale), il n’a pas pu retrouver de poste.

Je suis Der Sturmer ?

Par Norman G. Finkelstein

Article original : http://normanfinkelstein.com/2015/01/13/ich-bin-der-sturmer/

Lundi 12 janvier 2015

La publication nazie Der Sturmer, éditée par Julius Streicher, était connue pour ses caricatures antisémites obscènes.

Imaginez qu’une paire de frères juifs, éperdus de douleur face à la mort et à la destruction qui s’étaient abattues sur le peuple juif, aient fait irruption dans les bureaux du journal et assassiné des membres de son personnel.

Elèverions-nous au rang de martyrs et de héros ceux qui ont choisi de se moquer des croyances profondément ancrées dans les consciences d’un peuple souffrant et méprisé ; de dégrader, rabaisser, insulter et humilier les Juifs à l’heure de leur épreuve, alors que le monde qu’ils avaient connu se désintégrait tout autour d’eux ?

Imaginez qu’un million de Berlinois se soient mobilisés pour pleurer les pornographes politiques.

Applaudirions-nous à cette manifestation de solidarité ?

Streicher a été condamné à mort durant le procès de Nuremberg.

Il n’est pas rapporté que beaucoup de personnes dans notre Occident éclairé aient versé des larmes.

***

Désolé, Charlie

Par Norman G. Finkelstein

Article original : http://normanfinkelstein.com/2015/01/12/sorry-charlie%E2%80%8B/

Lundi 12 janvier 2015

Après le massacre de 1000 musulmans par le dictateur égyptien Sissi en un seul jour, le journal Charlie Hebdo a publié ce titre (image de gauche) : « Le Coran c’est de la m*** : Ca n’arrête pas les balles ».

Est-ce que l’image de gauche, sur laquelle on peut lire « Charlie Hebdo, c’est de la m*** : Ca n’arrête pas les balles » est inclus dans la liberté d’expression, ou est-ce considéré comme un propos offensant par le monde « épris de liberté » ?

***

Je suis… Gaza

Par Norman G. Finkelstein

Article original : http://normanfinkelstein.com/2015/01/10/je-suisgaza/

Samedi 10 janvier 2015

[Après un périple extrêmement ardu, un groupe d’enfants de Gaza a pu réaliser son rêve et se présenter sur la scène de l’émission populaire Arabs Got Talent, bouleversant d’émotion jury et télespectateurs (voir cet article détaillé).] 

Vidéo postée par N. Finkelstein :

Sur le même thème

Norman Finkelstein : Charlie Hebdo n’est pas satirique, il est sadique
Sans merci : Israël se précipite vers la prochaine guerre à Gaza – Par Gidéon Lévy
Le spectaculaire échec médiatique à propos de Charlie Hebdo
La Russie ne se laisse plus faire, par Israël Shamir
Reconnaissance de la Palestine par la Suède : Le geste est fort… et après?

Norman G. Finkelstein

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Norman G. Finkelstein au cours d’une conférence à l’Université Suffolk (2005).

Norman Gary Finkelstein, né le 8 décembre 1953 à Brooklyn, est un politologue américain. Études à Binghamton University à New York, puis à l’École pratique des hautes études à Paris, doctorat en science politique de l’Université de Princeton. Il a été successivement enseignant à Brooklyn College, au Hunter College (en), à l’Université de New York puis à Université DePaul jusqu’en septembre 2007.

Il est connu pour son essai L’Industrie de l’Holocauste publié en 2000.

Précision sur son nom d’auteur

Norman Finkelstein fait usage, dans la plupart de ses publications et sur toutes les pages de son site, de l’initiale intermédiaire, probablement afin de dissiper toute confusion avec un autre essayiste américain, Norman H. Finkelstein (qui écrit également sur Israël, l’histoire du sionisme, etc., mais à destination d’un lectorat d’enfants et d’adolescents), et d’un troisième auteur, né en 1954, recourant au nom « Norman Finkelstein » sans autre spécification patronymique, dont l’œuvre est plus « littéraire »1.

Biographie

Fils de juifs survivants du ghetto de Varsovie, il se fait connaître par ses écrits sur le conflit israélo-palestinien2 et par les polémiques suscitées par sa critique de ce qu’il a appelé « l’Industrie de l’Holocauste », terme par lequel il désigne les organisations et les personnalités juives (notamment le Congrès juif mondial ou Elie Wiesel) qui selon lui instrumentaliseraient la Shoah dans un but politique (soutenir la politique israélienne) ou mercantile (obtenir des réparations financières de la part de l’Allemagne et de la Suisse)3.

Sa thèse de doctorat concerne une critique du best seller publié en 1984, From Time Immemorial (en), de l’auteur américaine Joan Peters (en). Ce livre faisait écho à la théorie du « désert » dans lequel les premiers immigrés juifs se seraient installés.

Il est intervenu dans de nombreuses émissions télévisées ou radiodiffusées, dans le monde, pour débattre du conflit Israël/Palestine.

En 2001, il est chargé d’enseignement à l’Université DePaul de Chicago.

En 2005, il publie Beyond Chutzpah: On the Misuse of Anti-Semitism and the Abuse of History4 dans lequel il critique le livre The Case for Israel du professeur de droit de Harvard, Alan Dershowitz, le qualifiant de canular universitaire. Il y dénonce des généralisations hâtives et des accusations d’antisémitisme proférées par certaines organisations juives à l’encontre des opposants à la politique de l’État d’Israël. Alan Dershowitz a menacé l’éditeur de Beyond Chutzpah de poursuites judiciaires pour diffamation. Il a également publiquement demandé à l’Université DePaul de refuser la nomination de Finkelstein comme professeur5.

Via une lettre de son président Dennis Holtschneider, le 8 juin 2007, l’Université DePaul de Chicago confirme le rejet de sa candidature comme professeur titulaire en science politique6. La commission d’attribution a réprouvé le soutien du conseil des facultés7. L’avocate Lynne Bernabei le défendra contre cette décision.

Le 5 septembre 2007 l’université lui a interdit d’enseigner et a exigé qu’il libère son bureau8. Il démissionne en septembre 2007 après que les deux parties ont signé un accord privé. Le lendemain, l’université a indiqué qu’il était un « scientifique prolifique et un professeur exceptionnel ». Son adversaire, le professeur de droit de Harvard Alan Dershowitz, s’est dit peu impressionné et a déclaré que « dire que Finkelstein est un scientifique et un mensonge, il fait de la propagande9. » Pour sa part, Finkelstein maintient qu’il s’est vu refuser le poste de professeur à cause de pressions extérieures à l’université.

Lors d’une interview avec le journaliste George McLeod publiée le 16 septembre 2007, il compare son cas de non-nomination à ceux de Juan Cole de l’Université Yale, de Joseph A. Massad, de Nadi Abu el-Haj et de Rashid Khalidi10. Dans cette interview, il affirme que le lobby israélien est plus puissant que d’autres lobbies, tels ceux de Cuba ou de la Chine.

À la suite de la publication en novembre 2006 du livre Palestine: Peace Not Apartheid de l’ancien président américain Jimmy Carter, il publie « Peace, Not Apartheid », une critique détaillée et plutôt positive de ce livre (tout en relevant plusieurs erreurs historiques)11. Alors que le livre de Jimmy Carter devient un best-seller, de nombreuses critiques de la part de partisans de la politique israélienne s’élèvent. Finkelstein publie alors une critique des critiques du livre de Jimmy Carter12.

Il est membre du comité de parrainage du Tribunal Russell sur la Palestine dont les travaux ont commencé le 4 mars 2009.

Publications

  • Image and Reality of the Israel-Palestine Conflict, éditions Verso, Londres et New York, 1995
    • Mythes et réalités du conflit israélo-palestinien (traduction de la 2e édition anglaise par Patrick Gillard et Serge Deruette, avec une préface de Dominique Vidal), éditions Aden, Bruxelles, 2007, XI-332 p. (ISBN 978-2-930402-26-0).
  • The Rise and Fall of Palestine: A Personal Account of the Intifada Years, University of Minnesota Press, Minneapolis, 1996, XV-157 p., (ISBN 0-8166-2858-0). Réédition au format de poche : (ISBN 0-8166-2859-9). Ouvrage non traduit en français.
  • Norman G. Finkelstein et Ruth Bettina Birn, A Nation on Trial: The Goldhagen Thesis and Historical Truth, éditions H. Holt, New York, 1998, 148 p., (ISBN 0-8050-5872-9).
    • Norman Finkelstein et Ruth Bettina Birn, L’Allemagne en procès : la thèse de Goldhagen et la vérité historique (traduit de l’anglais par Denis Berger, avec une postface d’Hélène Miard-Delacroix), éditions Albin Michel, Paris, 1999, 185 p., (ISBN 2-226-10476-3). Cette traduction française ne comporte pas l’initiale intermédiaire dans le nom de l’auteur.
  • The Holocaust Industry: Reflections on the Exploitation of Jewish Suffering, éditions Verso, Londres et New York, 2000, 150 p., (ISBN 1-85984-773-0). Réédition, revue, corrigée et enrichie, au format de poche : 2001, X-182 p., (ISBN 1-85984-323-9). Réédition, revue, corrigée et enrichie, au format de poche : 2003, XVIII-286 p., (ISBN 1-85984-488-X).
  • Tuer l’espoir : Introduction au conflit israélo-palestinien (avec une préface de Jean Bricmont), éditions Aden, coll. « Petite bibliothèque », Bruxelles, 2003, 94 p., (ISBN 978-2-9600273-5-8). Ce texte est une nouvelle traduction, isolée de l’ouvrage d’origine, provenant de l’introduction de l’essai Image and Reality of the Israel-Palestine Conflict, publié en anglais en 1995 et intégralement traduit en français en 2007.
  • Beyond Chutzpah: On the Misuse of Anti-Semitism and the Abuse of History, University of California Press, Berkeley (Californie), 2005, XI-332 p., (ISBN 0-520-24598-9). Ouvrage non traduit en français.

Notes et références

  1. La Bibliothèque nationale de France, dans son catalogue BN-Opale Plus, dispose de fiches sur :

    Le catalogue en ligne de la Bibliothèque du Congrès, pour sa part, donne accès à :

    • 10 fiches sur des œuvres de Norman Finkelstein (né en 1954) ;
    • 7 fiches sur des œuvres de Norman G. Finkelstein (né en 1953) ;
    • 19 fiches sur des œuvres de Norman H. Finkelstein.
  2. Image and Reality of the Israël-Palestine Conflict, 1995
  3. The Holocaust Industry: Reflections on the Exploitation of Jewish Suffering, 2000 (trad. française : L’industrie de l’Holocauste, éd. La Fabrique, Paris, 2001, avec une postface de Rony Brauman) Voir un compte-rendu de l’ouvrage dans le Monde Diplomatique d’avril 2001 (« Ambiguïtés » [archive], par Dominique Vidal.)
  4. Beyond Chutzpah: On the Misuse of Anti-Semitism and the Abuse of History, 2005
  5. Embattled DePaul professor agrees to resign [archive], ABC, 6 septembre 2007
  6. « Maccarthysme au sein de l’université américaine » [archive], Le Monde diplomatique, 19 juillet 2007.
  7. Démarche qualifiée « d’exceptionnelle » par le journal Le Grand Soir (Une attaque contre la liberté de recherche. [archive], Le Grand Soir, 13 juillet 2007)
  8. « L’affaire Finkelstein (suite) » [archive], Le Monde diplomatique, 6 septembre 2007
  9. « The statement that [Finkelstein] is a scholar is simply false. He’s a propagandist » « Finkelstein bows out of DePaul University » [archive], The Guardian, 6 septembre 2007.
  10. Finkelstein Interviewed [archive], Znet, 16 septembre 2007.
  11. « Peace Not Apartheid » [archive], Znet, 14 novembre 2006.
  12. « The Ludicrous Attacks on Jimmy Carter’s Book » [archive], CounterPunch, 28 décembre 2006.
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :